Andrew Pitt annonce sa retraite
Andrew Pitt annonce sa retraite Le double champion du monde Supersport australien Andrew Pitt vient de mettre fin à sa carrière à l'âge de 35 ans. Vainqueur du mondial en 2001 et 2008, il souffre d'une épaule depuis 2010 et est contraint d'arrêter.

Habitué du mondial depuis ses débuts internationaux en 2000, Pitt gagnait sa place dans l'histoire tout juste un an plus tard quand il remportait le championnat du monde Supersport en 2001 pour Kawasaki.
 
Bien que sa période en MotoGP, avec Kawasaki en 2003, n'ait pas eu le succès qu'il avait espéré, Pitt a ensuite connu en championnat du monde Superbike avec Yamaha des années plus fructueuses, terminant huitième au classement général en 2005 et cinquième en 2006, alors qu'il était également vainqueur d'une course à Misano.
 
Un retour en MotoGP avec Ilmor ne lui amenait que désillusion quand l'équipe se retirait après seulement un Grand Prix. Pitt devenait alors essayeur chez Yamaha en MotoGP. Puis son retour en championnat du monde Supersport avec Honda Ten Kate en 2008 lui apportait cinq victoires et son deuxième titre.
 
Il repassait ensuite en WSBK en 2010, avec la nouvelle équipe Reitwagen BMW. Toutefois ce team ne disputait que les trois premières épreuves de la saison, incitant ensuite Pitt à rouler pour Motorpoint Yamaha en British Superbike, jusqu'à ce qu'il soit blessé dans un accident à Brands Hatch. C'est cette blessure à l'épaule qui a contraint Andrew à mettre un terme à sa carrière.
 
"Quand je suis arrivé en Europe en 2000, se rappelle-t-il, je n'aurais jamais imaginé que je resterais onze saisons en championnat du monde. Ça a vraiment été un parcours amusant et j'ai acquis beaucoup de bons souvenirs… ainsi que quelques douleurs. Gagner le championnat du monde est quelque chose que je vais avoir pour toujours et que je ne vais jamais oublier. Et piloter quelques-unes des meilleures motos du monde a été incroyable.
 
"J'aime les motos et les piloter aussi vite que possible, et la meilleure doit avoir été la  M1 2007 de MotoGP. J'ai vraiment apprécié de faire partie de cette équipe de développement et de test.
 
"Ce n'est pas un départ à la retraite parfait, mais vous ne pouvez pas toujours choisir comment vous sortez. Mais je suis encore en un seul morceau et au moins j'ai le temps de rouler sur mon vélo aujourd'hui.
 
"Je vais regretter les bons souvenirs du podium, c'est sûr, mais je vais continuer à rouler pour des tests et de la formation, ainsi que poursuivre mes activités pour mon magazine de moto et travailler à la télévision. Je veux rester dans l'industrie de la moto et j'ai toujours la même passion pour les motos maintenant que quand j'avais dix ans.
 
"Je voudrais dire un merci très spécial à tous mes fans, qui m'ont soutenu dans les bonnes années et les pas si bonnes années. Aussi, ma famille, surtout mon père, Carl, qui a toujours été là pour moi et m'a soutenu dans mes courses, à partir du jour où il m'a conduit à travers l'Australie dans une camionnette, jusqu'aux paddocks MotoGP ou Superbike. Ils ont été fantastiques. Merci également à tous mes sponsors personnels, aux milliers d'officiels, de commissaires, de médecins, de bénévoles, de mécaniciens, de membres d'équipes et de journalistes qui m'ont aidé au cours des années. "
 
Source : crash.net
 
Photo : Andrew Pitt vainqueur à Assen en Supersport en 2008, avec à (notre) gauche Jonathan Rea et à droite Joan Lascorz (par Lukasz Swiderek © PSP Stan Perec)