Allemagne : Victoire d'Erwan Nigon (BMW-Michelin) à Oschersleben
DiversAllemagne : Victoire d'Erwan Nigon (BMW-Michelin) à Oschersleben Erwan Nigon (Van Zon-Alpha Technik-BMW-Michelin) a remporté ce dimanche en IDM (Internationalen Deutschen Motorradmeisterschaft) une victoire et une seconde place à Oschersleben, à l'occasion de la deuxième manche du championnat allemand. Le 22 avril, Erwan avait fini cinquième et sixième lors de l'épreuve inaugurale à Lausitz, et ce week-end le pilote français remporte sa première victoire. Quatrième sur la grille de départ, Nigon se laisse un peu enfermer au départ de la première course et boucle le premier tour à la cinquième position. Immédiatement dans le rythme, le pilote BMW-Michelin se hisse à la seconde place lors du cinquième tour derrière Matej Smrz qui a pris la tête dès le départ.
 
Le pilote Yamaha va creuser l’écart au fil des tours pour s’imposer pour la seconde fois de la saison avec 1.5 d’avance sur Erwan Nigon qui accroche son premier podium. Derrière, Jorg Teuchert (Wilberg BMW Racing – Dunlop) arrache la dernière marche du podium dans le dernier tour à l’issue d’un duel intense avec Gareth Jones (Wilbers -BMW-Racing –Dunlop). Auteur de la pole position, Karl Muggeridge (Honda Holzhauer Racing Promotion – Dunlop) n’a pas été dans le coup et rallie l’arrivée à la 10e place.
 
Matej Smrz rate complètement le départ de la seconde manche et se retrouve bon dernier laissant les commandes de la course à Karl Muggeridge pendant les quatre premiers tours. Erwan Nigon vire en tête lors du cinquième tour. Rapide et constant, il creuse rapidement l’écart sur ses poursuivants. A mi-course, 4.5 le sépare de Muggeridge. Il accentue cette avance et relègue le second à 7.4 sous le drapeau à damier. Auteur d’une superbe remontée, Matej Smrz s’adjuge la deuxième place aux dépens de Muggeridge. Gareth Jones et Jorg Teuchert complètent le top 5.
 
Erwan Nigon :
"Je suis très heureux car une victoire et une seconde place pour la deuxième épreuve de la saison, c’est superbe ! La moto et les pneus Michelin ont très bien fonctionné, ce qui m’a notamment permis de conserver un rythme élevé tout au long de sa seconde course pour remporter ma première victoire."
 
Au championnat, Jorg Teuchert (70 points) garde l’avantage mais ne compte plus que deux points d’avance sur Matej Smrz. Erwan Nigon est troisième avec 66 points.
 
Voici une communiqué Michelin, qui explique la raison de la présence du manufacturier français en championnat d'Allemagne:

Ces résultats sont l’occasion de revenir sur les raisons de l’engagement de Michelin en IDM. 

Entretien avec Bertrand ROCH, Responsable du Programme IDM pour Michelin

Quel est le rôle de MICHELIN auprès de son partenaire ?
Le rôle de MICHELIN est de conseiller le team dans le choix des pneumatiques lors des essais et de la course, pour leur apporter les meilleures solutions : les plus performantes et les plus efficaces. Lors des séances de qualifications, nous validons les pneumatiques pour la course parmi la sélection de pneus apportée. Le choix des pneumatiques est spécifique à chaque course, il varie donc d’une course à l’autre. Nous apportons à notre partenaire toute l’expertise que nous possédons pour l’accompagner vers la victoire, c’est chose faite aujourd’hui.

Quels sont les objectifs de Michelin en IDM ?
Notre objectif premier est de découvrir le championnat. Nous voulons engranger de l’expérience sur les circuits allemands, tout en espérant réaliser quelques podiums. Le résultat d’aujourd’hui dépasse nos espoirs et nous en sommes très heureux. L’IDM est également l’opportunité pour MICHELIN de mieux connaitre la compétition en Allemagne, dans le but de proposer des pneus compétition commerce adaptés aux exigences des pilotes.

Pourquoi Michelin s'est engagé en IDM ?

L’IDM est pour MICHELIN une opportunité intéressante car c’est un championnat ouvert à la concurrence, dans lequel nous pouvons nous confronter à d’autres manufacturiers.

C’est également un nouveau terrain d'expérimentation pour le développement des pneumatiques, puisqu’il s’agit d’un nouveau championnat, de nouveaux circuits, de nouvelles conditions climatiques ainsi qu’une nouvelle équipe. La pluralité des championnats nationaux de vitesse (IDM, FSBK, CIV, CEV) permet à MICHELIN d'accélérer l'innovation et renforcer le transfert de technologie entre la compétition et les pneus de série. Enfin, c’est un soutien aux activités commerciales de MICHELIN : nous avons lancé en Allemagne en janvier 2012 deux nouveaux pneumatiques, le MICHELIN Power Cup et le MICHELIN Power Slick.

Quelles sont les armes de Michelin en IDM ?
MICHELIN dispose d’un savoir-faire de pointe et d’un palmarès inégalé en compétition moto : 360 victoires en Moto GP, 269 victoires en Championnat du Monde Superbike. En IDM, nous sommes partenaire d’une équipe dotée d’un grand professionnalisme, composée de deux pilotes talentueux : Erwan NIGON, champion de FSBK en 2010 et vice-champion en 2011, Arie VOS, triple champion du Championnat de Vitesse Hollandais. L’équipe Van Zon-alpha Technik dispose d’un excellent package, qui a fait ses preuves aujourd’hui : deux motos parfaitement au point avec un setting parfait, un excellent savoir-faire avec une équipe de mécaniciens et d’ingénieurs compétents. Les pilotes sont en confiance et la sérénité du team est porteuse pour accomplir de belles performances.

Quels sont les pneumatiques utilisés en IDM ? 
Nous mettons à la disposition de l’équipe et des pilotes un éventail de solutions pneumatiques. L’objectif est de pouvoir proposer un pneumatique parfaitement adapté aux conditions de pistes et aux températures que nous rencontrons. Les circuits de l’IDM sont atypiques dans leurs tracés : certains empruntent des routes ouvertes aux utilisateurs en semaine, d’autres disposent de banking. Nous proposerons donc des pneumatiques adaptés, délivrant un maximum de grip et de polyvalence pour répondre à ces conditions extrêmes.

Calendrier de l’IDM (Internationale Deutsche Motorradmeisterschaft) 
21 & 22 avril : Lausitz
5 & 6 mai : Oschersleben
12 & 13 mai : Nürburgring
30 juin & 1er juillet : Red Bull Ring (Autriche)
21 & 22 juillet : Assen (Pays-Bas)
4 & 5 août : Schleizer Drieick
17 & 18 août : Sachsenring
15 & 16 septembre : Hockenheimring Baden-Wurttemberg

Photo : Erwan Nigon (© BMW Racing Team)