Alex Briggs, mécano de Rossi : ''Si tu n'essaies rien, tu n'apprends rien.''
Alex Briggs, mécano de Rossi : ''Si tu n'essaies rien, tu n'apprends rien.'' Les essais qualif de Valentino n'ont pas été transcendants au niveau du résultat. Mais il n'est pas passé loin d'un meilleur chrono, synonyme de meilleure place sur la grille, et Alex Briggs, un de ses mécaniciens, nous explique ici pourquoi.
"Laisser moi vous raconter ce qui s'est passé ce samedi. Lors des essais, nous avions deux motos réglées très différemment. La raison en est que chaque séance d'essai est en fait pour nous une séance de test, et cette année encore plus que les autres.

"La moto avec laquelle Valentino Rossi est tombé est celle qui disposait – on s'en est rendu-compte au final -  des meilleurs réglages. Je suis persuadé qu'elle valait la première ligne, ou pas loin en tout cas.

"La différence de réglages avec l'autre moto était telle que de la rendre identique à celle qui avait chuté nous aurait pris beaucoup trop de temps lors de cette séance de qualification. Donc on a roulé avec la moto telle qu'elle était. Parfois, c'est comme ça. 

"Samedi soir, le pilote allait bien. Il était heureux, comme toujours. On verra ce que ça donne ce dimanche."

Stoner a dit que comme ses deux châssis présentaient des différences, il n'en a utilisé qu'un.

"Je ne savais pas qu'il avait dit ça. Nous on passe d'une moto à l'autre constamment."

La moto "B" de Valentino était nettement moins performante que la moto "A" ?

"Oui, c'est ce qui s'est avéré. Mais ça aurait pu être le réglage miraculeux ! Tu ne peux pas le savoir tant que tu ne l'as pas essayé. Si tu n'essaies rien, tu n'apprends rien."

Photo Ducati 

Source : Twitter Alex Briggs

Dans un autre domaine, le poisson d'avril de Ducati News Today : La Diavel Starbucks Special Edition

Le poisson d'avril de la BBC : Les pingouins