Adrien Morillas : le bilan 2010 et les objectifs 2011
Adrien Morillas : le bilan 2010 et les objectifs 2011 En 2010, l’équipe MRS Racing d’Adrien Morillas a remporté le championnat d’Europe Superstock 600, tout en se classant 8e de la Coupe FIM Superstock 1000 avec Loris Baz et 7e en STK 600 avec Romain Lanusse. Adrien lui-même a roulé il y a quelques années en GP 500, en WSBK (victoire en Hongrie) et il a été champion du monde en endurance en 1994. Adrien Morillas, quel est le bilan de la saison 2010 ?
 
Je suis très content de la saison 2010 car on repart avec le titre en Superstock 600. On a fait également quelques belles courses avec Romain Lanusse, un débutant âgé de 15 ans qui a montré qu’il serait capable de jouer le titre en 2011. La saison de Loris Baz n’a pas été mal car malgré tout il n’avait pas la moto la plus facile, d’autant plus qu’il a un gros désavantage de taille et de poids. Il a quand même fait un podium en début d’année et des places assez correctes. On est content de l’ensemble des résultats qu’on a obtenu en 2010.
 
Tu avais créé ton équipe pour Loris Baz. Il s’en va en British Superbike. Qu’en penses-tu ?
 
C’était à la suite du titre de champion d’Europe Superstock 600 en 2008 qu’on avait eu ensemble au sein du team de Martial Garcia. J’ai alors monté le team MRS pour pouvoir suivre Loris en 1000. J’ai récupéré le budget que Martial devait avoir, quand il n’a pas souhaité poursuivre avec Loris. J’ai alors demandé à Yamaha si je pouvais prendre la suite. 
 
Loris part en BSB, un peu sur mes conseils. Aller en Superbike mondial à 17 ans n’est pas évident. Déjà il n’y a pas trop de place ! Pour moi la suite logique est de faire du British Superbike pour s’habituer aux motos de Superbike, puis par la suite aller en mondial. 
 
C’est pour Loris une bonne chose, mais il faut qu’il soit suivi correctement par son team. Ce sera la première fois qu’il va voler de ses propres ailes. Il a fait quelques courses seul, cette année, mais coaché par moi, donc sur des bases saines. J’espère qu’il n’y aura pas de gros problème, car comme Loris est jeune, quand il y a un gros problème dans la saison, il n’est pas capable de s’en sortir tout seul. Il faut quelqu’un pour l’aider. Simplement parce que c’est un pilote jeune. J’espère que son team manager Rob McElnea sera en mesure de l’aider en cas de problème, c’est important.
 
Le soutien que t’apporte Yamaha en 2011 ?
 
Le soutien de Yamaha pour 2011 est très important car sans Yamaha le team n’existerait pas. Jérémy Guarnoni est soutenu à 100% en tant que pilote officiel Yamaha. On a une petite aide aussi pour Romain Lanusse, mais il paie lui-même sa saison. Nous avons également le soutien de Yamaha Europe qui nous donne un petit budget pièces, un peu plus important que l’an dernier. L’aide de Yamaha pour Jérémy en 1000 est le même que celui dont bénéficiait Loris l’an dernier. 
 
Objectifs 2011 ?
 
Le titre en 600 avec Romain. On se fixe toujours des objectifs hauts comme ça on est sûr de faire les choses comme il faut. On va essayer de faire quelques podiums en 1000 avec Jérémy et de mettre Christophe Ponsson entre 5 et 10 en 600 pendant la saison, parce que lui n’a que 15 ans et il débute complètement. Il n’a jamais fait de course avant, contrairement à Jérémy, Loris ou Romain qui avaient fait le championnat espagnol. Lui il débute complètement la moto. 
 
Photos © PSP Stan Perec

La Yamaha R6 avec laquelle Jérémy Guarnoni a été champion d’Europe est à vendre. Pour tous renseignements, composez le 06 09 58 60 40.

Adrien Morillas

Guarnoni, Baz et Lanusse

Le MRS Racing 2010

Loris Baz

Loris Baz

Jérémy Guarnoni

Jérémy Guarnoni

Romain Lanusse, main gauche ''levée''

Romain Lanusse