24H du Mans : La Kawa toujours en tête malgré une nuit agitée
Endurance24H du Mans : La Kawa toujours en tête malgré une nuit agitée

Après 18 heures de course, la Kawasaki GSR n°11 est toujours en tête des 24H du Mans, malgré une petite chute de Julien Da Costa, devant la Yamaha Austria n°1 (à 6 tours) et la National Motos n°55 (à 11 tours).

Le Team 18 a perdu sa 4e place au profit de la Bolliger. La moto des Sapeurs Pompiers connaît de gros soucis avec ses jantes qui cassent. Rac 41 est en 5e position, devant la GMT 94 qui a fait une belle remontée durant la nuit. La RT Moto Virus est 8e et à la 9e place, on retrouve la Motos Events n°50, toujours en tête de la catégorie Stocksport (malgré une petite chute dans la nuit). Elle a trois tours d’avance sur la QERT 95 et 8 tours sur la TRT27/Bazar 2. La Junior Team 72 est bien remontée à la 18e place.

Parmi les faits de course cette nuit, on notera :

- Epuisée et avec deux pilotes valides seulement (clavicule cassée pour Laurent Cochet), l’équipe Dafy Moto Journal jette l’éponge vers minuit.

- Au même moment, la Honda n°63 du Michelin Research Power Team abandonne : le moteur, bien amoché par une chute en début de course, a fini par casser.

- C’est ensuite au tour de la RMT 21 de signer la feuille d’abandon, après une grosse chute de Mickael Weynand. Le cadre de la moto est tordu. Abandons également pour la Select Machine n°56 (Yann Sotter est blessé, les deux autres pilotes sont exténués), l’AM Moto Racing n°110 (chute de Fabrice Auger qui, blessé, ne peut ramener la machine au stand), la Bikers Day n°199 (surchauffe moteur), la Team Endurance 33 (surchauffe également, comme ses camarades aux diapasons).

- A mi-course, la machine de tête chute, mais Julien Da Costa peut repartir sans repasser par les stands. Chanceuse dans son malheur, la Kawa. En effet, sa plus proche rivale, la YART, fait au même moment un ravitaillement prolongé pour un changement des étriers de frein puis une purge du système de refroidissement. La Kawa n°11 reste donc en tête.

- La n°55 prend feu lors d’un ravitaillement : l’équipe perd trois tours dans cet incident.

- La Metiss n°45 connaît des petits problèmes moteur et passe de la 8e à la 15e position.

- A 4h20, la Yart n°1, seconde de la course, a de nouveaux problèmes de surchauffe moteur. Gwen Giabbani repart à son guidon, et essaie de calquer son rythme pour conserver la seconde place tout en essayant d’aller au bout de la course.

- A 5h35, petite chute pour la BMW n°9. Camille Hedelin repart à la 32e place.

- Changement de la boîte de vitesse pour l’Aprilia n°35 à 4h21, mais les problèmes persistent. L’Italienne ne reprendra la piste que pour les derniers tours de piste. Même décision pour la KTM n°39.

- A 7 heures du matin, Matthieu Lagrive signe le meilleur temps en course sur la Honda BMP Elf n°99 : 1’37’’943.

- La BMW n°17, immobilisée dans son stand depuis 21h34 pour des problèmes électriques, reprend la piste à 9h09. « On en profite pour faire des essais » explique Sébastien Gimbert.

Photo : A 3h10, la National Motos s'embrase en plein ravitaillement : plus de peur que de mal, malgré quelques bonne brûlures (Photo PSP Stan Perec)