24 Heures du Mans sous haute tension
Endurance24 Heures du Mans sous haute tension Les deux journées d’essais intenses qui viennent de se tenir au Mans confirment que nous allons assister les 24 et 25 septembre prochain à une course passionnante. 

Les favoris se pressent au départ des 24 Heures Moto au Mans avec des objectifs différents. Parmi les équipes officielles, certaines comme le team BMW Motorrad France 99, le Suzuki Endurance Racing Team et le Yamaha Racing France GMT 94 Ipone jouent le titre 2011 en Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance. D’autres comme le Monster Yamaha YART, Honda TT Legends et le Team SRC Kawasaki visent une victoire sur l’une des épreuves les plus médiatiques de la saison. D’autres teams performants se bousculent aussi pour se faire une place sur le podium comme Bolliger Team Switzerland, National Motos ou YMES Folch Endurance, entre autres.

Après sa très belle prestation aux 8 Heures de Suzuka, le BMW Motorrad France 99 (Michelin) arrive au Mans en tête du classement mondial avec six points d’avance sur le Champion du Monde FIM Qtel d’Endurance 2010, le Suzuki Endurance Racing Team. Au guidon de la BMW officielle, Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin semblent avoir la situation bien en main mais n’auront pas droit à l’erreur face à l’équipe de Dominique Méliand, fin stratège des courses de 24 heures, et à des pilotes comme Vincent Philippe, Freddy Foray, Daisaku Sakai et Anthony Delhalle. Le Suzuki Endurance Racing Team (Dunlop) définira d’ici quelques jours son trio de pilotes titulaires.

Grâce à sa septième place à Suzuka, la Yamaha Racing France GMT 94 Ipone (Michelin) est revenue dans la course au titre avec David Checa, Kenny Foray et Matthieu Lagrive. 22 points les séparent de la BMW officielle mais 35 points sont à prendre pour le vainqueur des 24 Heures du Mans. L’adversaire le plus féroce ce trio en tête du classement mondial est le Team SRC Kawasaki (Pirelli).

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2010 et deuxième du Bol d’Or en début de saison, la Kawasaki officielle, plus affutée encore qu’au Bol d’Or, a aussi recruté Guillaume Dietrich pour finaliser son trio de pilotes autour de Julien da Costa, Gregory Leblanc et Olivier Four. En difficulté cette année, la Monster Yamaha YART (Michelin) doit sauver sa saison. Igor Jerman, Steve Martin et Gwen Giabbani recevront l’appui du français Loris Baz, pilote en British Superbike, une recrue bienvenue car Gwen Giabbani s’est déboîté l’épaule en chutant lors des essais en début de semaine.

Même lutte pour la Coupe du Monde FIM d’Endurance en Superstock. Le Team Motors Events Bodyguard AMT est en tête mais la BMW du Van Zon Boenig Motorsportschool Penz13 RT est en embuscade. Pour la victoire au Mans, il faudra aussi compter avec les Suzuki de AM Moto Racing Compétition et du Junior Team Suzuki LMS, malchanceux au Bol d’Or en début de saison.

Les premiers essais libres auront lieu sur le circuit Bugatti au Mans jeudi 22 septembre à 12 h 30.

Texte et photo FIM

Note : Gwen Giabbani s'est déboîté une épaule (source : Steve Martin au Nürburgring)