24 Heures du Mans : La BMW Motorrad 99 en pole
Endurance24 Heures du Mans : La BMW Motorrad 99 en pole C'est l'équipage Gimbert/Nigon/Cudlin qui partira en pole position de cette 34e édition  des 24 H du Mans. La BMW n°99 précède la Yamaha YART n°7, la Kawasaki SRC n°11, la Yamaha GMT 94 et la Suzuki SERT n°1. Décidément dans une forme époustouflante, les leaders du championnat du monde d'Endurance enfoncent le clou. Erwan Nigon a même explosé hier lors de la première séance qualificative le nouveau record du circuit en Endurance avec un chrono de 1'36.950, tandis que ses coéquipiers Seb Gimbert (tout fraîchement couronné champion de France Superbike) et Damian Cudlin permettaient à la BM de se hisser en pole position au cumul des temps des trois pilotes. Erwan Nigon déclarait : "Cette pole est le fruit d'un super travail de l'équipe. J'ai eu la chance d'avoir un tour clair pour signer mon chrono. Mais mon coéquipier (Seb Gimbert) était allé plus vite lors de la manche sarthoise du championnat de France, ça veut donc dire qu'il est toujours possible de faire mieux. L'objectif est de conserver la tête du championnat à l'issue de la course."

La Yamaha YART n°7 suit à 379 millièmes, grâce à l'excellent deuxième meilleur chrono absolu du jeune Loris Baz (1'37.514), qui fait ses débuts en Endurance, en remplacement de Gwen Giabbani, blessé. "Hier, j'appréhendais un peu de rouler la nuit, expliquait Loris Baz, mais ça a été plus facile que ce à quoi je m'attendais. Le trafic, par contre, est plus compliqué à gérer. J'ai la chance d'avoir deux coéquipiers très expérimentés (Steve Martin et Igor Jerman) et même si les pneus Michelin sont très différents de ce que je connais, je commence à m'y habituer."

Les Kawasaki SRC n°11 et Yamaha GMT 94 se placent respectivement en troisième et quatrième position, toutes les deux à 7 dixièmes des polemen. Avec un meilleur chrono de 1'37.984, Julien Da Costa a été le plus véloce des pilotes "verts" : "La qualification a été en demi-teinte par rapport à celle de l'an dernier, car la moto de qualification a brûlé pendant les essais (suite à la chute de Grégory Leblanc, ndlr). Pour la course, il n'y a pas de stratégie particulière. On a réussi à améliorer un peu partout la ZX10R 2011, mais ici on stagne un peu. Pourtant, la moto est plus confortable pour ce type d'endurance et on a fait plein d'améliorations pour faciliter le démontage." Son coéquipier Olivier Four poursuivait avec humour : "Suzuki a perdu le King (Vincent Philippe, ndlr)... BMW joue le championnat... La Yam chauffe un peu... On a peut-être un truc à faire."

L'équipage du SERT, qui a été chamboulé à la dernière minute suite au forfait de Vincent Philippe et de Freddy Foray, se place à la cinquième position, à une 1,6 seconde de la BMW de tête. Tandis que le Japonais Daisaku Sakai remplace Freddy Foray, Baptiste Guittet est arrivé à la dernière minute en remplacement de Vincent Philippe, blessé mardi dernier lors des essais privés (clavicule cassée et cheville en vrac). Anthony Delhalle devient donc le pilote de pointe de l'équipage champion du monde en titre.

La BMW n°13 du Van Zon Boening Motorsport team se place premier Stocksport, en septième position.

Le départ de la 34e édition des 24H du Mans Moto aura lieu demain, samedi 24 septembre, à 15h.