24 H du Mans : Une première heure mouvementée
Endurance24 H du Mans : Une première heure mouvementée
Deux machines favorites ont connu un début de course difficile avec une chute et un abandon.
Matthieu Lagrive, en pole avec la Honda 111 prend un départ prudent tandis que Vincent Philippe sur la Suzuki n°1 réalise le holeshot puis se fait déborder par Julien da Costa (Kawasaki n°11) au virage de la Chapelle. La Yamaha Austria n°7 de Giabbani est 3e, suivie par la Michelin n°63, la National Motos n°55, la Yamaha GMT 94 et enfin la Honda n°111. Rapidement, ces 7 machines creusent l’écart sur le reste des concurrents, tandis que Matthieu Lagrive revient aux avant-postes en signant les meilleurs chronos. Au bout de quelques tours, il vire en tête et creuse immédiatement l’écart sur ses poursuivants. C’est à ce moment-là que la GMT 94 s’arrête au stand : un gravier a percé le radiateur et la machine chauffe. Quelques minutes plus tard, on signale la chute de Matthieu Lagrive au Garage vert. Les deux machines favorites sont dans leur box. La 111 repart la première avec 6 tours de retard sur la Kawa 11, alors en tête. La GMT 94 repart aussi… mais revient à son stand peu après. La surchauffe a fait des dégâts dans le moteur. Le GMT est contraint à l’abandon et la course perd l’une de ses favorites et surtout l’une des deux machines les plus rapides. C’est la seconde fois d’affilée que le GMT est contraint à l’abandon au Mans. L’an dernier c’était au bout de 2 heures après la casse de l’embrayage. Cette année, c’est au bout de 38mn : "C’est du jamais vu", déplore Christophe Guyot, le team manager.

Giabbani sur la Yamaha Austria n°7 passe en tête et se livre une belle bagarre avec Julien Da Costa (Kawasaki 11), mais la Suzuki et la Michelin sont en embuscade à moins d’une seconde derrière. Julien Da Costa est le premier à faire son arrêt au stand.

Au bout d’une heure de course, la Yamaha Austria n°7 est toujours en tête, devant la Kawasaki n°11 et la Suzuki n°1.

Suivez la course pendant 24 heures en live :

- le point sur la course heure par heure : c'est ici.

- le classement en live et heure par heure : c'est ici.