1er prix du plantage 2010 : le rappel de la ZX-10R
Divers1er prix du plantage 2010 : le rappel de la ZX-10R Kawasaki s'était livré à un excellent travail de communication pour présenter progressivement sa nouvelle hyper-sportive. Petit à petit était dévoilée la nouvelle machine de prestige de la gamme, suscitant un intérêt croissant auprès des motards. Tout allait bien, mais ça n'allait hélas pas durer.  Kawasaki relevait le gant des 1000 sportives avec brio face à BMW et Aprilia, se positionnant en tête de file des Japonais dans ce domaine. Dotée d'une technique évoluée, la nouvelle ZX-10R faisait saliver les amateurs de performance. C'est alors qu'un communiqué de Kawasaki Motors Corp. aux Etats-Unis donna le coup d'envoi d'un des plus grands fiascos de l'histoire de la communication dans l'histoire de la moto.

Une réaction exagérée
Il était question simplement de changer quelques pièces de distribution sur les moteurs d'une vingtaine de motos qui avaient été vendues aux USA. Là où une vingtaine de coups de téléphone auraient suffi, la filiale américaine de Kawasaki Heavy Industries distribua à la presse un communiqué alarmiste et inquiétant.

Un manque de transparence
Il n'y était fait nulle mention de la raison du rappel des nouvelles ZX-10R et les bruits commencèrent évidemment à circuler. S'agissait-il d'un problème technique, comme celui qui avait frappé les RSV4 un an plus tôt quand ses moteurs explosaient en raison de bris de bielles ? S'agissait-il d'un problème de sécurité, avec par exemple les cadres qui cassaient ou les boîtes qui se bloquaient ? Sur les forums, certains envisagèrent même un problème de performance, avec Kawa qui rappelait ses motos pour y monter des pièces plus développées pour contrer les S 1000 RR. C'était absurde, mais la rumeur faisait son chemin… Cela ne faisait bien sûr qu'inquiéter les clients potentiels.

Une formulation malheureuse
Pour couronner le tout, alors qu'il ne s'agissait que d'un petit rappel classique concernant en fait très peu de motos, il a fallu que quelqu'un aux Etats-Unis décide que ce n'était pas un rappel pour modification, mais, plus grave, un remboursement total de la moto au client. Le mal était fait.

Janvier 2011 : Après le rapide changement de quelques pièces de distribution, l'excellente ZX-10R est de retour chez les concessionnaires.