''Quand Biaggi met son cuir, il devient vicieux''
''Quand Biaggi met son cuir, il devient vicieux'' Si le MotoGP a une ambiance très espagnole grâce aux organisateurs de la Dorna et à leur chef Carmelo Ezpeleta, le championnat du monde Superbike est nettement plus axé sur l'Italie, avec aux commandes les frères Maurizio et Paolo Alberto Flammini. Ils ont été récemment interviewés par le magazine italien Riders, et, naturellement, ils ont été interrogés sur Valentino Rossi.  "Je ne sais pas si Rossi viendra en WSBK, mais je suis convaincu que nous allons l'avoir dans notre famille bientôt, dans notre championnat de course automobile," a affirmé Maurizio, qui est bien conscient de la passion de Valentino pour les voitures.
 
"Le MotoGP veut essayer d'être comme la Formule 1, mais sans Rossi ils ne seraient nulle part. Le Superbike n'a copié personne. Flammini Racing organise la série automobile Superstars depuis quelques années maintenant, et il y a cinq anciens pilotes de Formule 1 sur la grille, et neuf constructeurs différents. Le paddock est complètement ouvert et sympa pour les fans, et la course est très excitante. "
 
Selon le site italien gpone.com, subtiliser Rossi au MotoGP serait également une forme de vengeance, après l'introduction de certaines machines basées sur la production dans le monde des Grand Prix, sous la forme des CRT.
 
Le WSBK peut également compter sur sa propre star italienne avec Max Biaggi. Mais l'attirer dans la série n'a pas été facile. "Nous avons dû mettre un peu d'argent pour le convaincre – se rappelle Maurizio. Il est perfectionniste. Vous devez discuter de tous les petits détails avec lui au téléphone pendant une demi-heure. Mais nous l'aimons. J'espère qu'il est heureux de sa carrière, et de la brillante manière dont elle se termine. Ma première impression de lui a été terrible. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises loin de la piste, et il a été une personne totalement différente, amicale et intelligente.  Mais quand il met son cuir, il devient vicieux."
 
Photo : Max Biaggi en avril à Assen (© librelatitude.com)
 
Sources : Riders et gpone.com