« On était prêt à lancer les moteurs. Mais Burgess a dit : « Attendez, s’ils ne démarrent pas, on rate le déjeuner »
« On était prêt à lancer les moteurs. Mais Burgess a dit : « Attendez, s’ils ne démarrent pas, on rate le déjeuner » L’équipe technique de Valentino Rossi a presque terminé son travail préparatoire. Il ne reste plus qu’une journée de travail. Alex Briggs et ses collègues mécanos de Valentino avait terminé l’assemblage des Desmosedici hier (jeudi) à midi. « On était prêt à lancer les moteurs, explique Briggs. Mais Jeremy Burgess a dit : « Attendez, s’ils ne démarrent pas, on rate le déjeuner ». C’est pour ça qu’il est si bien payé. »

« On est donc allé déjeuner d’abord (voir photo). Et pour ceux qui s’inquiéteraient, sachez que les motos ont démarré sans problème à 14h05.

« Hier soir, on est allé dîner avec notre pilote dans un chouette petit restaurant au cœur de Bologne. Le « Docteur » a dit que son épaule guérissait bien.

« Aujourd’hui, c’est la dernière journée de travail. Les motos sont finies. On va fabriquer quelques pièces détachées, vérifier les outils et en commander de nouveaux ainsi que du matériel de stand, puis discuter avec les ingénieurs au sujet de futur. »

Source et photo : Alex Briggs